Rechercher

Johanna Molette, Fondatrice @hayden.events



Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Johanna Molette. J'ai 34 ans, je suis maman et entrepreneure. J'ai créé mon agence événementielle spécialisée dans l'organisation de mariage il y a 5 ans.


Peux-tu nous décrire ton activité de Wedding planer au sein de Hayden Events dont tu es la fondatrice ?

Mon but est d'accompagner des couples dans l'organisation de leur mariage et de rendre tous les préparatifs de ce jour si important, fluide et agréable.

Ils me disent comment ils visualisent leur mariage, leurs attentes, leur budget et je mets tout en place pour réaliser leurs rêves.


Généralement, je commence de la recherche du lieu de réception, ensuite la totalité des prestataires qui vont intervenir (traiteur, photographe, vidéaste, fleuriste...) jusqu'à la coordination du jour J.

Ils peuvent profiter de leur jour avec leurs familles et proches, les yeux fermés.


Tu proposes un service haut de gamme, quelles sont les prestations "effet waouw" que tu proposes ?

J'ai la chance d'avoir réalisé des mariages dans des domaines incroyables (sur une île, dans la forêt, dans des châteaux, ou des terrasses avec une vue extraordinaire...).

Ensuite, l'effet "waouw", est aussi bien dans les volontés de mes clients et le budget qu'ils vont y mettre. Mais il y a un point non négligeable pour moi, c'est l'atmosphère qui se dégage du mariage le jour J grâce aux proches des mariés.

On peut faire un mariage dit "waouw" à 100k, mais s'il n'y aucune émotion, aucune âme, cela ne sert à rien.


Quels sont les challenges / défis que tu dois relever dans le cadre de ton activité ?

Mes challenges sont de réussir à décrypter ce que mes clients ont visualisé pour leur mariage et ont dans leur tête, et rendre ce jour si important encore plus joli que ce qu'ils auraient imaginé.

Et d'être toujours force de créativité et proposition.


En plus d'être Wedding planner, je tisse une certaine relation de confiance avec chaque couple et je reste près d'eux jusqu'à la soirée dansante le jour du mariage. Et là ma mission est accomplie.

Nous devenons un peu comme leur assistante, leur confidente, nous avons multiples casquettes durant les préparatifs.


C'est un métier où l'émotionnel est énormément mis en avant.


La dimension affective et émotionnelle est importante dans ton métier, est-ce qu'il t'arrive de te lier d'amitié avec certains couples ?

Oui, j'ai gardé contact avec beaucoup de couples. Durant les préparatifs, nous vivons avec tout.

Les bonnes nouvelles mais aussi les difficultés du couple ou de la famille qui s'impose dans l'organisation.

Je reste la personne bienveillante et sans jugement pour eux. Donc ils se confient souvent.

Et quand arrive la fin, elle n'est pas forcément facile, aussi bien pour eux que pour moi.


Pour quelle personne connue aimerais-tu organiser le mariage ?

J'ai réfléchi un bon moment à cette question, mais je n'ai pas d'exemple.

Ce qui est important pour moi c'est d'avoir un couple qui s'aime réellement et se donne les moyens d'avancer main dans la main. Des personnes bienveillantes l'une envers l'autre.


Comme je dis toujours, la vie ne vaut d'être vécue sans amour et c'est ce qui est important pour moi pour réaliser un mariage.


Mon rêve d'enfant était d'être Wonder Woman. D'aider les gens et les sauver.

L'anecdote mariage la plus loufoque ?

Le moment qui a été le plus mémorable et touchant de tous mes mariages est d'avoir organisé le mariage d'un couple dont la femme avait un père hémiplégique.

Et elle avait un lien très fort avec son père donc il était important pour elle de trouver le lieu idéal pour que son père puisse ne pas être en difficulté durant cette journée.


Le jour J, lors du mariage civil, son père qui devait normalement rentrer avec sa fille en fauteuil roulant s'est levé et m'a demandé de retirer le fauteuil.

Il a fait les 3-4 mètres en marchant pour emmener sa fille devant l'autel.

Cela faisait 6 mois qu'il s'entraînait tous les jours petit pas par petit pas pour atteindre ce but.


C'était le moment le plus incroyable que j'ai eu la chance de vivre et de voir autant d'amour d'un père à sa fille.


Quel était ton rêve d'enfant ?

Mon rêve d'enfant était d'être Wonder Woman. D'aider les gens et les sauver.


Le luxe dont tu ne peux pas te passer ?

Je dirais manger ! Je suis une vraie épicurienne. Et dans mon métier j'ai la chance de découvrir des chefs (traiteurs), incroyables ainsi que les cake designers et de participer aux dégustations de mes clients avant validation des menus.


L'endroit où tu te sens le mieux ?

L'endroit où je me sens le mieux est à Lisbonne au Portugal. C'est mon havre de paix.

J'y vais avant de commencer chaque saison et à la clôture de chaque saison.

Et c'est pour cela que j'ai décidé, il y a plus d'un an maintenant, de m'ouvrir au Wedding Destination au Portugal.




Suivez l'actualité de Johanna, @hayden.events












36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout